“Retrouver une activité professionnelle est essentiel lorsqu’on est en situation de handicap, cela permet de mieux accepter son handicap et de se reconstruire“

Jean-Bernard Assie, BPM (Business Project Management)
publié le 10 octobre 2014
Jean-Bernard Assie travaille depuis 14 mois au sein de la société Devoteam en tant que BPM (Business Project Management. Embauché sous le statut de travailleur handicapé, son activité professionnelle lui a permis de mieux accepter son handicap et de se reconstruire. Interview. 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?
 
J’ai commencé ma carrière en 1986, après avoir effectué un DUT en informatique. Ma culture informatique est essentiellement basée sur le MVS (Multiple Virtuel Storage, système d’exploitation d’IMB), principalement tourné vers l'industrie. Après mes études, j’ai travaillé à l’internationale pendant 10 ans sur des postes techniques pour évoluer vers un poste de support technique européen. Ensuite, ma carrière s'est orientée vers la gestion de projets et très rapidement vers la direction de projets, tout en menant en parallèle différentes actions d’expertises et de formations données sur différents aspects du monde MVS.
 
Comment s’est passée votre intégration au sein de Devoteam ?
 
Après mon AVC, je voulais absolument reprendre une activité professionnelle. J’ai postulé auprès de Devoteam, en ayant déjà le statut de travailleur handicapé et quelques semaines après j’ai été intégré dans le cadre d’une mission de projets pour un des clients de Devoteam. Mon intégration s’est très bien passée et je peux parler de mon handicap sans aucun tabou.
 
Bénéficiez-vous d'un aménagement particulier ?
 
Je n’ai pas vraiment besoin d’aménagement car j’ai récupéré pratiquement toutes mes capacités physiques et je parviens également à gérer mes périodes de fatigue. En revanche, la mission handicap de Devoteam prend en charge tous mes frais de déplacement.
 
Quelles démarches avez-vous effectuées pour bénéficier de cette prise en charge ?
 
Je n’ai pas eu de démarche particulière à faire. Mon handicap ne me permettant pas de me déplacer en transports en commun, j’utilise mon véhicule pour me rendre  sur mon lieu de travail. C’est M. Arnaud Dormeuil, responsable de la Mission Handicap de Devoteam, qui, prenant connaissance de ma situation professionnelle, m’a contacté par téléphone et m’a proposé de prendre en charge mes frais de déplacement.
 
Êtes-vous satisfait ?
 
Oui, retrouver une activité professionnelle est essentiel lorsqu’on est en situation de handicap, cela permet de mieux accepter son handicap et de se reconstruire. Pour le moment mon handicap ne nécessite aucun aménagement, mais je sais que si j’ai une demande particulière à faire, je peux contacter directement la Mission Handicap de Devoteam.