Bouton parler à Wilson

“Pour optimiser les recrutements de personnes en situation de handicap, nous recherchons des profils de niveau BAC+2 et BAC+3 afin de les former et de les accompagner à un niveau BAC+5 “

“Pour optimiser les recrutements de personnes en situation de handicap, nous recherchons des profils de niveau BAC+2 et BAC+3 afin de les former et de les accompagner à un niveau BAC+5 “
Julien Cotte, Directeur du Recrutement et de la Mobilité
publié le 03 février 2014
Le Groupe CGI est la cinquième plus importante entreprise indépendante de services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires au monde. Engagé en faveur du handicap, le Groupe vient de signer son 3ème accord en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Interview de Julien Cotte, Directeur du Recrutement et de la Mobilité.
 
Quels sont les engagements du groupe CGI en faveur de l’emploi des personnes handicapées ?
 
Nous avons signé notre 3ème accord d’entreprise sur une période de 3 ans (2013-2015), dont l’axe principal est la formation. A cet effet, nous avons au sein de la mission handicap, une équipe spécialement dédiée à la formation. Nous mettons en place également des actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de sensibilisation et de communication interne et externe. Afin de déployer notre politique handicap sur les 21 sites du Groupe CGI, nous avons un réseau d’une quinzaine de référents handicap, notre objectif est d’avoir un référent par site.
 
Quels types de profil recherchez-vous ? Avez-vous des difficultés à recruter ?
 
Nous recrutons essentiellement des ingénieurs de niveau BAC+5 (sur des postes de développeurs, de consultants en solution, des chefs de projet, des consultants fonctionnels etc.), mais nous rencontrons de plus en plus de difficultés à trouver des personnes en situation de handicap correspondant à ce type de profil. 
 
Pour optimiser les recrutements, nous recherchons des profils de niveau BAC+2 et BAC+3 afin de les former et de les accompagner à un niveau BAC+5. Pour cela, nous avons mis en place un réseau de partenaires avec notamment les Centres de réadaptation Professionnelle (CRP),  de Mulhouse et de Millau qui sont spécialisés dans les métiers informatique. Concernant la sélection des candidats, nous travaillons avec Pôle Emploi et Cap Emploi qui nous aident à trouver des profils correspondants à nos besoins et susceptibles d’intégrer notre dispositif alternance.
 
Pensez-vous que le télétravail peut favoriser le recrutement ?
 
Au sein du Groupe CGI, nous avons un accord sur le télétravail. Que ce soit pour une personne valide ou en situation de handicap, ce système permet de concilier plus facilement vie privée et vie professionnelle, en limitant notamment les déplacements. Néanmoins, nous devons rester très attentif à l’isolement de certains salariés en situation de handicap.
 
Quels types d’actions mettez-vous en place pour sensibiliser les salariés au handicap ?
 
En interne, nous sensibilisons les salariés et les managers au handicap. Nous sommes partenaire du Free Handi'se Trophy, un raid inter-entreprises organisé chaque année au mois de mai. Cet événement permet de montrer qu’un travailleur handicapé et une personne valide peuvent collaborer ensemble, cela nous amène à la question, pourquoi ne pouvons nous pas travailler ensemble en entreprise.
 
Nous avons crée les Challenges Citoyens  CGI, qui s’adressent directement aux associations étudiantes mettant en place des projets citoyens. Les inscriptions ont lieu jusqu’à la mi-décembre et la remise des prix au mois de mars, les meilleurs projets sont financés par le Groupe CGI. Par cette action nous voulons changer le regard sur le handicap dès le plus jeune âge.
 
Comment faites-vous pour maintenir l’emploi des travailleurs handicapés ?
 
Le maintien dans l’emploi est un axe important de notre accord, au sein de la mission handicap nous disposons d’une personne spécialement dédiée à l’intégration et à l’aménagement des postes, qui informe et accompagne les responsables des ressources humaines et les managers. Nous travaillons également en collaboration avec la médecine du travail et des ergonomes.
 
Combien de personnes avez-vous recrutées en 2013 ?
 
Notre taux d’emploi est de 1,8%, en 2013 nous avons recruté 20 travailleurs handicapés.  D’ici la fin de l’année 2015, notre objectif est de recruter 100 collaborateurs, dont 70% en CDI.



Propos recueillis par Olivier Angelini